ET SI ON BUVAIT DU CHAÏ ?

le fameux Chaï, thé aux épices de l’Inde, « chay » en langue persanne, « cha » pour les chinois, est une boisson aromatique, souvent sucrée et accompagnée de lait.

CHAÏ est le terme hindi, employé dans le sous-continent indien, pour désigner le Thé.
L’ingrédient principal du Chaï est son fameux mélange d’épices.

Le Chaï contient le plus souvent de la cardamome, de la cannelle, du gingembre, des clous de girofle et du poivre noir. Mais pour plus de saveur, on peut trouver également la présence d’écorce de cacao, de la réglisse, de la rose, de l’anis étoilé, du fenouil, de la muscade ou du cumin, etc…

Il n’y a pas de recette fixe, tout est affaire de goût, d’effet recherché, de personnalité...

L’astuce : Vous pouvez également le préparer vous-même !

Le Chaï se prépare par décoction, en jetant les épices dans l’eau bouillante (ou le lait) …on laisse frémir 10 à 15 minutes, puis hors du feu, on ajoute du thé noir (le plus souvent) ou du ROOIBOS (et pourquoi pas ! ). On laisse encore 5 minutes dans l’eau bouillie, puis on filtre et on sucre ce breuvage à sa convenance avec de la cassonade, du miel, du sirop d’érable ou d’agave….

Si vous privilégiez le côté pratique, il existe des mélanges prêts à l’emploi en sachet ou en vrac (YOGI TEA par exemple, en vente en magasin diététique).

Les nombreuses épices du Chaï réchauffent l’organisme, stimulent la digestion, aident à combattre les bactéries (poivre noir, clous de girofle), ont des propriétés anti-oxydantes (cardamome, gingembre, cannelle) et anti-inflammatoires (gingembre).
Toutefois le Chaï est déconseillé pendant la grossesse et l’allaitement. Si vous prenez un traitement médical, consultez votre médecin avant de consommer le Chaï car le thé et des épices interagissent avec certains médicaments.

Cette boisson désaltérante se consomme aussi bien chaude que fraîche, l’été comme l’hiver. Elle peut se garder toute une journée au frais dans une bouteille en verre.

Vous trouverez de nombreuses recettes à partager en famille ou entre amis. L’essentiel est d’essayer différentes combinaisons (remplacer le thé noir par du thé vert ou blanc par exemple ou par du Rooibos). Ajouter toujours les épices de base en petites quantités. Essayez-en d’autres, ajoutez du lait végétal à la place du lait de vache, sucrez avec du miel ou autres sirops….
Bref, à vous de tester, de laisser place à votre imagination et FAITES-VOUS PLAISIR !!!